Vous êtes ici

Méthodologie Etudes

img methodologies etudes

Afin d’obtenir un produit final conforme aux attentes, il est important de rédiger un cahier des charges décrivant le plus précisément possible les caractéristiques attendues :

  • les cotes et tolérances du produit, généralement repris sur un plan. (Voir le schéma)
  • le plan de contrôle de cotes.
  • la fonction attendue et donc les caractéristiques de la matière à utiliser, souple ou rigide.
  • les conditions de fonctionnement de la pièce: contraintes mécaniques, température, exposition aux UV, résistance aux produits chimiques, pièce d’aspect, transparence, couleur, durée de vie attendue.
  • les exigences particulières, notamment en ce qui concerne la conformité à des normes notamment alimentarité ou Pharmacopée, feu, FMVSS, fumée, ACS, PMUC, normes aéronautiques ou automobiles, etc. .., à des directives ou règlements telles que RoHs, REACH.
  • les spécifications de conditionnement,  en coupe , en bobine, en couronne, sous double emballage.
  • les spécifications de marquage .
  • la taille des séries  envisagées .

Une fois définies les caractéristiques, une ou plusieurs matières pourront être sélectionnées en commun avec notre client, suivant des critères de coût, de disponibilité ou d’aptitude à la transformation.

Une étude d’outillage  est réalisée en collaboration avec un partenaire  outilleur spécialisé.

L’offre de prix peut être alors communiquée au client.

 

Conseils généraux de conception

  • Veiller à ce que les parois aient les épaisseurs les plus constantes  possible. De fortes  disparités d’épaisseur rendent la mise au point plus difficile et les risques de déformation du profilé sont plus importants.
  •  Prendre en compte les possibles variations dimensionnelles des matériaux plastiques , sous l’effet de la température et de l’hygrométrie,  pour définir les tolérances dimensionnelles du produit.
  • Prendre en compte les possibles retreints post coupe dans les tolérances sur longueur;
  • D'une façon générale, avoir conscience que les tolérances sur un produit plastique extrudé ne peuvent être comparables à celles utilisées en mécanique.
  • Hiérarchiser les contraintes auxquelles le produit aura à répondre afin de définir  la matière la mieux adaptée .